• Assemblée générale (20 mai 2006)

Rapport financier

Avoir au 31/12/04 : 21737,18 (CCP 6232,30, Epargne 15504,88)

DEPENSES

- Plaquette F. Foulatier : 1440,08
- Bulletin 98 : 1857,86
- Bulletin 99 : 1296,96
- Bulletin 100 : 2691,00
- Plaquette : 557,34
- Frais de timbres : 953,62
- Composition : 800

- Achat PC : 100
- Secrétariat : 295,27
- Obsèques R. Gouze : 234,64
- Prix Alain : 500
- Cartouche : 30
- Divers : 47,84
- Tenue de compte : 6
- Rev. Mortagne : 738

Total : 11548,61

RECETTES

- Cotisations : 4516,22
- Soutiens : 678,00
- Vente BAAA : 153,00
- Versement Caisse d’épargne : 1366,88

Total : 6714,10

- Solde négatif : 11548,61 – 6714,10 = 4834,34
- Solde CCP : 6232,30 – 4834,34 = 1397,96
- Avoir total : Compte épargne (14138) + CCP (1398) = 15536 €

Le déficit important s’explique pour l’essentiel par le fait que deux dépenses normalement imputées sur 2004 l’ont été sur 2005 (le Bulletin 98 et la plaquette consacrée à François Foulatier). Dépense exceptionnelle encore, le « double »Bulletin 100 , qui a fait exploser nos factures d’imprimerie et de timbres.

Rapport d’activité

Administration. Pour éviter les erreurs qu’entraînait la gestion à trois têtes du fichier adhérents, Catherine Langevin a proposé d’assumer la gestion des adhésions, la constitution du fichier et l’envoi des étiquettes d’expédition à Pierre Heudier. C’est donc à son domicile que les renouvellements de cotisations devront désormais être adressées (voir troisième de couverture du Bulletin).

Publications. L’année 2005 nous a invités à commémorer le centenaire de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat, et à publier dans ce contexte les communications déjà anciennes, mais toujours inédites, de Patrice Henriot, Thierry Leterre et Eric Oudin sur la laïcité. Le plus gros travail a été représenté par l’élaboration du n°100, rassemblant l’ensemble des sommaires et l’index des 99 premiers Bulletins, aboutissement provisoire du labeur colossal de Pierre Heudier (Sommaires et index complet des Bulletins 1 à 99). S’y est ajoutée la publication de 26 propos inédits d’Alain, tirés à part. Le projet d’annuaire demeure à l’ordre du jour, mais il se précisera en liaison avec Catherine Langevin.

Activités diverses. Pour la première fois, l’association a choisi de doubler le « Prix Alain Universités » au profit des travaux de notre ami Cédric Weis, qui a entrepris une thèse sur l’histoire des Libres Propos. Philippe Monart poursuit ses projets rouennais, qui se sont concrétisés par une rencontre au sommet avec le Président de l’Association et le maire de Rouen, réunion pendant laquelle l’intention de la mairie de placer le buste d’Alain devant le lycée Corneille a été réaffirmée, et par le projet d’un volume « Alain et Rouen, 1900-1914 » en préparation pour l’éditeur rouennais Guy Pessiot (PTC), avec le concours dynamisant de deux historiens, Cécile-Anne Sibout et Loïc Vadelorge.

Le site alinalia.free.fr a continué de s’enrichir, et nous avons atteint un rythme de croisière de 10000 visites par an ! En 2005 y ont été ajoutés, outre les comptes rendus de CA et d’AG, le texte complet du Bulletin 97 (pour exemple) et quelques textes dans la section « scolaires » :
- d’Alain : Discours de distribution des prix de Lorient (1895) : « L’accord pour la vie ». Discours de distribution des prix au lycée Corneille (1902) ; le volume intégral des Propos d’un Normand (1910) en format PDF ; « Message au peuple », Plaquette rassemblant douze Propos, éditée le 15 juin 1934 pour tirer les leçons des manifestations de février.
- de Jules Lagneau : Simples notes pour un programme d’union et d’action (1892)
- de François Foulatier : Le roman cosmogonique (sauf la troisième partie).
- sur Alain : Colette Audry, Le style d’Alain ; Emmanuel Blondel, Lagneau, la guerre et le devoir de résistance. Jean Hyppolite, Alain et les dieux (1951) ; Gilbert Kahn, Simone Weil et Alain (1984). René Lalou : « Alain, moraliste et éducateur » (1951). Thierry Leterre, Série, logique et langage chez Alain (1997) ; Controverses et dialogues philosophiques, (2005). André Maurois : Un grand professeur : Alain (1952 ?). Jean Miquel, La prose des Propos (1967) ; Jean Nocher, « Un quart d’heure avec... un simple citoyen qui ne croit pas à la guerre » (1938) ; Georges Pascal, Alain ou le philosophe enraciné (1994). Jean Texcier, Salut à Alain (1951)

Et aussi :
- la bibliographie consacrée aux écrits d’Alain par Thierry Leterre.
- le témoignage d’Alphonse Arend, élève (luxembourgeois) de khâgne à Henri-IV en 1928-1929, et un témoignage de Marthe Landormy sur le jeune Chartier.
- « Alain prêché à Edimburg » : un sermon de Ken Boyd (9 mars 2003) pour le Carême, à partir des Propos sur le bonheur
- L’hommage à Roger Gouze, décédé le 10 novembre à Paris : discours d’Emmanuel Blondel au cimetière de Cluny.

Présentations : Alain dans ses oeuvres et son journalisme politique. Alain, Platon, Flammarion (collection Champs), avec un Propos inédit (1928). Bulletin 98, recueil de poèmes de François Foulatier, Fragments d’une chaîne et trame de la belle suivi de La méditation de Parménide. Maurice Savin, Autour d’Alain. Propos sur des philosophes, réédité aux Presses Universitaires de France avec une préface d’André Comte-Sponville.

Quitus accordé à l’unanimité, l’Assemblée générale s’est poursuivie par deux échanges concernant, d’une part, la reparution de l’édition des Pensées de Pascal par Francis Kaplan, d’autre part, la parution de la biographie d’Alain par Thierry Leterre, malheureusement retenu ce jour-là par... la présentation de son ouvrage à Caen. La conférence de Jean-Pierre Maupas, consacrée à « Alain et Sartre », dense, diversifiée, roborative, et dont les amorces de débat n’ont pas permis de prolonger toute la richesse, sera mise en ligne rapidement sur le site, et devrait figurer dans le prochain Bulletin. Mais ce texte ne représentant que la partie émergée d’un travail considérable, nous envisageons de lui consacrer une publication à part. Enfin, Pierre Heudier a présenté, juste avant le pot de l’amitié, un diaporama qui lui sert de support pour ses conférences consacrées à Alain, et qui a remporté un bref mais solide succès.