> Espace Alain > Etudes sur Alain > Lucien Cancouët - Alain guerrier

Dans la même rubrique

  • Lucien Cancouët - Alain guerrier
    Nouvelle revue française, septembre 1952 « Hommage à Alain »
Lucien Cancouët a été un ami très proche d’Alain. Petit ouvrier très pauvre, futur dirigeant syndical, il appartient au même régiment qu’Alain avec lequel il vit une partie de la guerre. Un texte à lire en complément du récit de la rencontre avec Alain.

« Alinalia — le Site Alain » publie des cours, études et conférences sur Alain. Attention ! Tous ces textes sont soumis à un copyright strict, ils ne peuvent être reproduits, vendus, cités sans autorisation expresse des auteurs.

"Et la guerre commença pour nous avec ses tâches et ses dangers. Nous n’avions pour tout abri qu’une petite tranchée d’un mètre de profondeur et de cinquante centimètres de large dans laquelle il fallait se tapir pour dormir ou en cas de danger.

Alain, lui, vivait avec l’état-major de la batterie qui s’était installé dans des maisons à moitié démolies, à Beaumont-en-Woëvre, à l’angle de la route de Metz et de celle qui va à Bernecourt.

Peu à peu, les semaines passant, la vie s’organisa un peu mieux. Les abris de la batterie furent améliorés et le ravitaillement devint plus normal. Pour Alain, qui occupait, en compagnie de Gontier, de Desjardins et de Jeannin, une pièce de la maison dont la grange servait de poste d’observation, la vie de soldat prit une apparence presque bourgeoise. Ils vivaient dans un débris de maison, mais cela représentait un confort considérable pour ceux qui vivaient à même la terre. Aussi, la civilisation reprit ses droits et une sorte de cénacle s’organisa autour d’Alain."

Lire la version intégrale

- 

PDF - 172.7 ko
Lucien Cancouët - Alain guerrier (PDF)

en PDF