> Espace de l'Association des Amis d'Alain. > Compte rendu de l'AG de l’association des amis d’Alain le 3 octobre (...)
  • Compte rendu de l’AG de l’association des amis d’Alain le 3 octobre 2020

L’AG de notre association devait se tenir le 20 juin dernier.
En raison de la crise sanitaire qui rendait difficile une organisation de cette AG dans la Maison Alain du Vésinet, la réunion a été repoussée.
Nous avons profité du fait que l’Association sœur de Mortagne bénéficie d’une grande salle où toutes les mesures sanitaires peuvent être prises. Nous nous sommes joints à eux ; notre AG a précédé d’une heure celle de nos amis.
Que l’Association des Amis du musée Alain et de Mortagne soit sincèrement remerciée de leur accueil.

Dix-huit présents, dont certains ont fait un long trajet pour être présents. Il faut ajouter 14 pouvoirs qui nous ont été transmis par courrier ou par Internet.

Dans son rapport moral, notre Président, Thierry Leterre, a souligné que l’année 2019 a été riche en publications autour du nom d’Alain. Le prochain bulletin les mentionnera en détail. C’est bien sûr l’ouvrage de Francis Kaplan publié en début d’année par Gallimard dans la collection Folio Essais qui est l’édition la plus remarquable. Ouvrage posthume, notre ami nous a quitté quelques semaines avant la parution de son livre. Intitulé Propos sur Alain, il s’agit d’un recueil des articles que Francis Kaplan a publié sur Alain depuis 1990.
« La doctrine politique d’Alain est l’une des très grandes doctrines politiques de l’histoire de la philosophie, à côté de celle de Platon, d’Aristote, de Hobbes, de Rousseau, de Montesquieu ou de Hegel » affirmait Francis Kaplan.
Un ouvrage indispensable.
A noter que Thierry Leterre en a rédigé la postface.

S’appuyant sur cette parution, la revue Commentaire veut mettre un point final à la polémique suscitée par une lecture partielle et partiale du Journal d’Alain. Thierry Leterre et Pierre Heudier vont prendre contact avec Jean-Claude Casanova, le directeur de cette publication.

En début d’année prochaine, les Presses universitaires François Rabelais vont publier un ouvrage de 700 pages dédié à la mémoire de celui qui fut 30 ans professeur de philosophie à l’Université de Tours. _ Francis Kaplan philosophe rassemblera les contributions d’environ trente auteurs, tous spécialistes des divers problèmes qu’il a traités.

Enfin, notre président remercie nos Amis de Mortagne qui ont pris l’initiative de republier, avec l’Institut Alain du Vésinet, les Poèmes à Gabrielle. Catherine Guimond, présidente de l’Association des Amis du musée Alain et de Mortagne, a ajouté une belle postface sur la vie et les écrits de Gabrielle Chartier-Landormy, en retraçant notamment les étapes de sa relation avec Alain.

Anne de Nantois, notre Trésorière, a présenté les comptes de notre association.
L’exercice 2019 présente un équilibre des comptes, avec un petit excédent de 208 euros.
On note toutefois une diminution des cotisations avec une perte de 39 particuliers et institutions. Nous comptons actuellement 123 adhérents pour 163 bulletins envoyés. Par ailleurs, 11043 euros devraient être bientôt récupérés sur un livret qui ‘dort’ à Fécamp.

Questions diverses

- Etudier la possibilité de numériser les bulletins sur une plateforme Internet ad hoc. L’idée est de donner la possibilité aux chercheurs d’avoir à disposition la grande richesse documentaire de nos bulletins.

- Déterminer la meilleure plateforme pour accueillir un podcast audio sur la vie et les idées d’Alain dont Thierry Leterre présente l’idée.

- Une Lettre de l’AAA (soit 4 pages) est en projet, avec pour thématique « Alain et la maladie ».

- L’association envisage d’organiser des cafés-philo au Vésinet, la ville mettant à disposition une salle suffisamment spacieuse pour accueillir au moins deux dizaines de personnes en tenant compte des mesures sanitaires.

- Autre façon de diffuser la pensée d’Alain : préparer des colloques avec des associations proches de la nôtre. L’association va prendre contact avec l’association pour l’étude de la pensée de Simone Weil, pour un colloque qui pourrait avoir lieu en mai 2021

L’ordre du jour étant épuisé, le Président lève la séance

  • Documents joints