> Agenda > Un spectacle sur les textes de guerre d'Alain
  • Un spectacle sur les textes de guerre d’Alain

J’avais un pays autrefois
Un spectacle sur les textes de guerre d’Alain, mis en scène par Jean-Christophe Blondel.
Conseil littéraire : Emmanuel Blondel, vice-président de l’Association des Amis d’Alain
Représentations à la Chapelle Saint-Louis, Place Rougemare, à Rouen, les vendredi 18 et samedi 19 mai à 20h.

En 1914, Alain a 46 ans. Ce pacifiste militant, journaliste, et philosophe phare de son temps, s’engage volontairement comme simple soldat. En 1916, il y écrit une pièce, 21 scènes de comédie, et un roman, Le Roi Pot, qui décrit la société de la Première Guerre avec un humour, une profondeur et une forme préfigurant ce que fera Brecht de la Deuxième avec Grand-Peur et misère du 3e Reich.

On y suit en pointillé un avatar d’Alain (appelons-le Urbain, ou Toto, ou encore Monsieur Double), du moment où il s’engage, où il part pour le front, jusqu’à sa vie dans les tranchées, au cœur des veillées, des batailles, et aussi, des moments de création et d’enseignement. Et parfois on le quitte, on se déplace, comme en survol, du front à l’arrière, des places de village aux salons des ministères..

Ce spectacle est créé à partir de ces deux textes et d’autres écrits d’Alain. Occasion d’apprendre beaucoup sur le climat de cette époque, et moyen aussi de réveiller une réflexion qui lie ensemble les sujets de la paix, de l’Europe, du pouvoir, du capitalisme, des médias, du mécanisme démocratique, et de l’éducation. Occasion enfin d’un projet esthétique en rupture avec les autres créations de la compagnie : un montage, c’est-à-dire une nouvelle façon d’écrire un spectacle, puisant dans une somme énorme, avec une liberté si grande qu’elle fait bien peur, car comment trouver le cap et le tenir ?

« Nous sommes réunis pour cela en un groupe international (France, Kosovo, Roumanie, Syrie), comédiens et musicien. Les choix des scènes résonnent avec leurs vies, et leur présence même nous rappelle l’actualité de ces pensées produites il y cent ans, au cœur de l’action. Nous aimerions vous faire partager le fruit de cette belle équipe et de cette recherche fébrile. » (Jean-Christophe Blondel)

J’avais un pays autrefois
Avec Constance Gay, Imer Kutllovci, Andrea Nistor, Nicolas Vial, et le musicien Mohanad Aljaramani. Voix de Pierre Vial, sociétaire honoraire de la Comédie Française.
Création sonore Christophe Séchet.
Scénographie et costumes Juliette Seigneur (JTN), Création lumières et régie générale Théo Tisseuil (ENSATT), Conseil mouvement Gudrun Skamletz, Construction William Defresne, Conseil dramaturgique Christèle Barbier.

Production Divine Comédie, coproduction l’Etincelle et Le Rayon Vert (scène conventionnée Saint Valéry en Caux), avec le soutien de la Région Normandie, Normandie pour la Paix, Mission Centenaire, DRAC Normandie, SPEDIDAM, Département Seine Maritime, ADAMI, Ville de Rouen, Atelier des Artistes en Exil

La Divine Comédie a obtenu le Prix du Théâtre de l’ADAMI en 2017.