> Espace Alain > Etudes sur Alain > Laurent Lemire : Pourquoi l’école ?

Dans la même rubrique

  • Laurent Lemire : Pourquoi l’école ?
    L’agitateur d’idées

En ligne à l’adresse :
http://www.agitateur-idees.fr/Site/suite.php ?art=745

Extrait

En retraçant son parcours de prof à Rouen puis à Paris, au lycée Henri IV, où il eut en khâgne André Maurois et Raymond Aron, Alain revient sur l’idée qui a orienté sa vie de pédagogue remarquable : tout passe par l’éducation. Or, constate-t-il, personne ne veut éduquer le peuple et le peuple ne veut pas être éduqué. C’est donc par l’envie de transmettre et la nécessité d’être accessible qu’il faut passer puisque « tout citoyen a droit à sa part de théorie ». On retrouve cette conviction dans les deux autres inédits, Traité des outils (1925-1928) et Dix leçons d’astronomie (1910-1911). Le tout est scrupuleusement présenté, annoté, avec index, annexes et chronologie par Emmanuel Blondel.

« Les avantages de la culture ne se mesurent point par les effets matériels. Ce qui importe par-dessus tout, c’est la civilisation véritable, c’est-à-dire le pouvoir qu’acquiert le citoyen de tout comprendre et de dominer l’indignation, la colère, enfin toutes les passions qui font la guerre et multiplient les ruines et les massacres. »

Au moment, rentrée des classes oblige, où l’on s’interroge sur les systèmes éducatifs où le débat sur le nombre de professeurs et d’élèves par classe est particulièrement vif, ces propos d’Alain sur le rôle de l’école dans la république ont le mérite d’opérer un retour au bon sens.