> Espace Alain > Etudes sur Alain > Olivier Reboul — Alain philosophe de la culture

Dans la même rubrique

  • Olivier Reboul — Alain philosophe de la culture
    Actes du Colloque de Cerisy-la-Salle, 1974, « Alain philosophe de la culture et théoricien de la démocratie »
Un extrait du colloque Cerisy la salle par un spécialiste canadien d’Alain. Olivier Reboul(1925-1992) était aussi connu pour ses travaux sur la pédagogie.

Qu’il y ait un rapport essentiel entre la culture et la politique, Alain ne le nie pas. Au contraire ! À une époque où l’on réservait la culture aux « choses de l’esprit », où l’on prétendait enfermer l’enseignement dans une « neutralité » aussi utopique que suspecte, il a vu que la culture et sa diffusion constituent une question politique, qu’il y va de l’égalité ou de l’oppression, de la liberté ou de l’esclavage. (...) D’abord et avant tout il s’oppose radicalement à toute conception de la culture comme étant l’apanage d’une élite. L’inégalité la plus injuste, pour Alain, n’est pas celle de l’argent, ni même celle du pouvoir, mais celle de la culture. Et c’est pourquoi il dénonce toute pédagogie dont la conséquence est de sélectionner les bons élèves et de bloquer les autres dans leur médiocrité : « Je dis qu’en présence du jeune crétin il faut vouloir (...) les échecs ne prouvent rien » (du 25 III 1923).

Olivier Reboul

PDF - 110.2 ko
Texte en pdf
RTF - 55.8 ko
Texte en rtf