accueil

Programme officiel de philosophie en classes terminales

Dans les classes terminales conduisant aux baccalauréats des séries générales, le programme se compose d'une liste de notions et d'une liste d'auteurs. Les notions définissent les champs de problèmes abordés dans l'enseignement, et les auteurs fournissent les textes, en nombre limité, qui font l'objet d'une étude suivie.
Ces deux éléments seront traités conjointement, de manière à respecter l'unité et la cohérence du programme.
Dans toutes les séries, la liste des notions s'articule à partir de cinq champs de problèmes, eux-mêmes désignés par des notions, isolées ou couplées, qui orientent les directions fondamentales de la recherche.

L'étude méthodique des notions est précisée et enrichie par des repères auxquels le professeur fait référence dans la conduite de son enseignement. Il y a lieu de les formuler explicitement, pour en faciliter l'appropriation par les élèves. Chacun de ces repères présente deux caractéristiques : il s'agit, d'une part, de distinctions lexicales opératoires en philosophie, dont la reconnaissance précise est supposée par la pratique et la mise en forme d'une pensée rigoureuse, et, d'autre part, de distinctions conceptuelles accréditées dans la tradition et, à ce titre, constitutives d'une culture philosophique élémentaire. Les distinctions ainsi spécifiées présentent un caractère opératoire et, à des degrés variables, transversal, qui permet de les mobiliser progressivement, en relation avec l'examen des notions et l'étude des oeuvres, ainsi que dans les divers exercices proposés aux élèves.

Les notions

Sections générales

Le sujet
- La conscience
- La perception (L)
- L'inconscient
- Autrui (L et ES)
- Le désir
- L'existence et le temps (L)

La culture
- Le langage (L et ES)
- L'art
- Le travail et la technique
- La religion
- L'histoire (L et ES)

La raison et le réel
- Théorie et expérience (L)
- La démonstration
- L'interprétation
- Le vivant (L et S)
- La matière et l'esprit
- La vérité

La Politique
- La société (L)
- La société et les échanges (ES)
- La société et l'État (S)
- La justice et le droit
- L'État (L et ES)

La morale
- La liberté
- Le devoir
- Le bonheur

Les notions

Sections techniques

La nature
L'art
La
technique

La conscience
La
raison
La vérité

L'histoire
Le droit
La liberté

Les repères

L'étude méthodique des notions est précisée et enrichie par des repères auxquels le professeur fait référence dans la conduite de son enseignement. Il y a lieu de les formuler explicitement, pour en faciliter l'appropriation par les élèves.
Chacun de ces repères présente deux caractéristiques : il s'agit, d'une part, de distinctions lexicales opératoires en philosophie, dont la reconnaissance précise est supposée par la pratique et la mise en forme d'une pensée rigoureuse, et, d'autre part, de distinctions conceptuelles accréditées dans la tradition et, à ce titre, constitutives d'une culture philosophique élémentaire.
Les distinctions ainsi spécifiées présentent un caractère opératoire et, à des degrés variables, transversal, qui permet de les mobiliser progressivement, en relation avec l'examen des notions et l'étude des oeuuvres, ainsi que dans les divers exercices proposés aux élèves.

- Absolu/relatif
- Abstrait/concret
- En acte/en puissance
- Analyse/synthèse
- Cause/fin
- Contingent/nécessaire/possible
- Croire/savoir
- Essentiel/accidentel
- Expliquer/comprendre
- En fait/en droit
- Formel/matériel
- Genre/espèce/individu
- Idéal/réel
- Identité/égalité/différence
- Intuitif/discursif
- Légal/légitime
- Médiat/immédiat
- Objectif/subjectif
- Obligation/contrainte
- Origine/fondement
- Persuader/convaincre
- Ressemblance/analogie
- Principe/conséquence
- En théorie/en pratique
- Transcendant/immanent
- Universel/général/particulier/singulier

Les auteurs

L'étude d'oeuvres des auteurs majeurs est un élément constitutif de toute culture philosophique.
Les oeuvres seront obligatoirement choisies parmi celles des auteurs figurant dans la liste ci-dessous. Deux oeuvres au moins seront étudiées en série L, et une au moins dans les séries ES et S. Ces textes seront présentés par l'élève, le cas échéant, à l'épreuve orale du baccalauréat.
Dans tous les cas où plusieurs oeuvres seront étudiées, elles seront prises dans des périodes distinctes (la liste fait apparaître trois périodes : l'Antiquité et le Moyen Âge, la période moderne, la période contemporaine).
Pour que cette étude soit pleinement instructive, les oeuvres retenues feront l'objet d'un commentaire suivi, soit dans leur intégralité, soit au travers de parties significatives, pourvu que celles-ci aient une certaine ampleur, forment un tout et présentent un caractère de continuité.

L'antiquité et le moyen-âge

PLATON - ARISTOTE - ÉPICURE - LUCRECE - SÉNÈQUE - CICÉRON - ÉPICTÈTE - MARC AURELE - SEXTUS EMPIRICUS - PLOTIN - AUGUSTIN - AVERROÈS - ANSELME - THOMAS D'AQUIN - OCKHAM

Période moderne

MACHIAVEL - MONTAIGNE - BACON
HOBBES - DESCARTES - PASCAL - SPINOZA - LOCKE - MALEBRANCHE - LEIBNIZ - VICO - BERKELEY - CONDILLAC
MONTESQUIEU - HUME - ROUSSEAU - DIDEROT - KANT

Période contemporaine

HEGEL - SCHOPENHAUER - TOCQUEVILLE - COMTE - COURNOT - STUART MILL - KIERKEGAARD - MARX - NIETZSCHE - FREUD - DURKHEIM - HUSSERL - BERGSON - ALAIN - RUSSEL - BACHELARD - HEIDEGGER - WITTGENSTEIN - POPPER - SARTRE - ARENDT - MERLEAU-PONTY
LÉVINAS - FOUCAULT