accueil

Espace scolaires > Terminales > Notions > Le langage La raison et le réel

Humanités (1946)

Texte Commentaire

C'est dans le langage que se trouvent les idées. C'est pourquoi si on devait instituer une comparaison par les effets entre deux enfants, l'un qui ne ferait jamais attention qu'aux choses, et l'autre qui ne ferait jamais attention qu'aux mots, on trouverait que le dernier dépasserait l'autre à tous égards et de bien loin.

Car il n'est pas difficile de retenir des expériences familières, et de joindre à chacune le mot qui la désigne dans l'usage ; et le métier, là-dessus, conduit n'importe quel homme à une perfection étonnante ; mais, pour les idées et les sentiments, qui importent le plus, l'homme de métier n'est toujours qu'un enfant.

Au contraire, dans l'étude d'une langue réelle, chacun trouve toutes les idées humaines en système, et des lumières sur toute l'expérience, qui lui font faire aussitôt d'immenses progrès, parce que d'un côté, il s'humanise, recevant en raccourci tout ce qui est acquis déjà, et que, d'un autre côté, suivant les mots en leurs différents âges, il trouve dans ce mouvement l'impulsion qui convient à une nature pensante que l'animalité et l'imagination occupent toujours puissamment.

(suggérer)